0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC

Les métiers de la sûreté et de la sécurité : de la protection des personnes à la cybersécurité


Vous souhaitez faire carrière dans la sécurité publique ou privée ? Les métiers de la sûreté et de la protection vous intéressent ? Découvrez une grande variété de métiers pour tous les profils, correspondant à différents niveaux d’entrées et niveaux scolaires pour des carrières variées et un grand panel de métiers.

Quelles formations pour intégrer la Police Nationale en postbac ?


Il existe 3 niveaux d’entrée aux métiers de la sécurité via les métiers d’actifs :

  • Le concours « Gardien de la paix » qui prépare aux métiers de terrain : « cette année, ce concours est accessible dès l’obtention du baccalauréat, et l’inscription se fait au mois de mai et juin. Les épreuves écrites se déroulent en septembre », affirme Tatiana Brissot cheffe de l’unité de la promotion et des métiers et du recrutement de l’Île-de-France à la Police Nationale. L’accès au concours est gratuit et l’inscription se fait via le site www.devenirpolicier.fr.
  • Les études supérieures : « si vous souhaitez mener une action managériale et diriger un groupe mais dans un cadre de police, il faut d’abord s’orienter vers des études un peu plus longues et obtenir un bac+3 pour passer le concours d’officier ou un bac+5 pour le concours de commissaire », selon Tatiana Brissot. Ce sont 2 concours de cadre de la Police Nationale.
  • Les classes préparatoires intégrées : les étudiants ayant un bac+3 ou d’un bac+5 et titulaires sur critères sociaux du CNOUS ou du CROUS, peuvent postuler à l’Ecole Nationale Supérieure de Police qui prépare aux concours d’officier et de commissaire.

Dans le cadre de l’égalité des chances pour tous, le programme Cadet de la République offre également des programmes pour les jeunes sans le Bac ou sans diplômes.

Le campus des Métiers et des Qualifications (CMQ) Sécurité : ce qu’il faut savoir



« Le CMQ est le nouvel outil pédagogique du moment qui allie les études scolaires et supérieures et permet à l’étudiant, à chaque étape, de pouvoir continuer ses études ou de commencer sa vie professionnelle. Les campus ont vocation à répondre aux besoins spécifiques en formation des entreprises partenaires du bassin (création de formations en accord avec les besoins réels des entreprises du secteur), ainsi qu'à améliorer l’employabilité des jeunes formés », Jérôme Morges, directeur opérationnel du Campus des Métiers et des Qualifications (CMQ) Sécurité.

Les partenaires du Campus Sécurité

Les membres fondateurs : CY Cergy Paris Université, les 3 Académies.
Les partenaires institutionnels (Police Nationale, gendarmerie, protection civile…) et les entreprises

Pour les formations liées à la sécurité, l’étudiant peut suivre un CAP, un BTS ou le baccalauréat professionnel. Le CMQ Sécurité a créé la formation en Bac +1 « management de proximité » qui permet à l’étudiant d’obtenir une carte professionnelle pour pouvoir exercer le métier d’agent de sécurité.

Pour les formations liées à la sûreté, il existe 2 formations au sein du CMQ : un diplôme en bac+1 en réseau et cybersécurité. « La cybersécurité est vu comme un métier à la mode parce qu’il y a un réel besoin », comme le confirme Jérôme Morges. « Des formations Bac+2 ou Bac+3 pour amener vers des licences ou des licences professionnelles vont bientôt être créés », ajoute Jérôme Morges.

Le métier lié à la vidéoprotection est également en plein essor : une formation a été créée au sein du campus pour former à ce métier et s’étend également aux contrôles d’accès et systèmes d’alarme.

Des formations aux nombreux débouchés


« Le changement de métiers dans les métiers de la Police Nationale et ceux liés à la sécurité est totalement possible tout au long de la vie professionnelle, puisque ce sont des métiers porteurs et en constante évolution », précise Tatiana Brissot.

FAQ


Comment se former au métier de brigadier ?

Dans la Police Nationale, vous pouvez devenir brigadier en passant un examen et non un concours, puisqu’il fait partie de l’évolution de grade. Vous rentrez avec le grade de gardien de la paix et puis vous avez la possibilité de passer des qualifications pour devenir brigadier, comme l’explique Tatiana Brissot.