0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC

Réussir en BTS : quel profil et comment ?


Avec plus de 140 spécialités, le Brevet de Technicien Supérieur BTS permet de valider 2 années d’études postbac. A l’issu de ce diplôme professionnalisant, vous pouvez choisir d’intégrer le marché de travail ou de poursuivre vos études. Quels sont les prérequis, les modalités de formation et le bon profil pour réussir en BTS ?

Choisir le BTS : ce qu’il faut savoir


  • Des études courtes

Pour Catherine Azoulay, proviseur adjoint à l’ENC Bessières, « les études en BTS sont assez courtes, mais qui ne vous obligent pas à vous lancer dans la vie professionnelle si cela n’est pas votre souhait. Pour les BTS du secteur tertiaire, vous pouvez par exemple vous spécialiser grâce à une licence pro, ou intégrer une école de commerce. Vous pouvez également passer par une classe prépa ATS d’une durée d’un an, adapté aux techniciens supérieurs et qui permet d’intégrer par la suite des écoles d’ingénieurs, pour une formation en apprentissage. »

  • La bonne méthode de travail

L’assiduité est primordiale pour réussir en BTS, comme le précise Madame Azoulay : « il n’y a pas de réussite si l’étudiant ne vient pas en cours, puisque 80% du travail se fait en classe, par groupe et avec les enseignants ». Les qualités à avoir ? être curieux, investi dans les projets, impliqué en cours, rigoureux dans le travail…

  • Une structure proche du lycée

La plupart des BTS se trouvent dans des lycées. L’encadrement et la proximité avec les professeurs vous permettent de ne pas être totalement dépaysé. De plus, les effectifs dans les classes sont de 20 à 40 étudiants, ce qui facilite l’accompagnement personnalisé.

Quel profil pour intégrer un BTS ?


Le profil de l’étudiant dépend souvent de la filière choisie.
Pour Derrien, il est important de bien vous renseigner sur la nature du BTS que vous choisissez, le métier auquel il prépare, les outils qui vont être utilisés dans le cadre de la formation, ainsi que les logiciels et le matériel, sinon « vous risquez de faire le mauvais choix et de vous ennuyer ».
Si vous êtes titulaire d’un bac professionnel, « il vaut mieux rester dans votre domaine de prédilection pour garder le supplément que vous avez grâce à la maîtrise d’outils et de concepts », selon Derrien.

L'info en +


L’Académie impose un quota concernant le nombre de candidats issus d’un bac général, technologique ou d’une voie professionnelle, indique Gilbert Derrien, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée Diderot.

Réécouter le replay de la conférence